Définition du prêt hypothécaire

Il peut arriver qu’on soit confronté à des difficultés financières auxquelles on ne trouve aucune issue. Face à ces situations, demander un crédit peut être l’alternative la plus plausible. C’est dans cette lancée que s’inscrit le prêt hypothécaire. Toutefois, avant de s’y mettre, il y a lieu d’en apprendre davantage sur ce moyen de financement.

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire ?

Un prêt hypothécaire est un crédit mis à la disposition d’un emprunteur par un organisme financier. Ce dernier doit avoir mis en hypothèque un ou plusieurs biens immobiliers auprès de l’institution. En effet, l’hypothèque est une permission réelle donnée à une institution financière. Elle consiste pour l’emprunteur à mettre en gage un ou plusieurs biens immobiliers en garantie du prêt consenti.

Le bien à mettre en hypothèque peut être ce pour quoi le crédit est demandé. Il peut aussi s’agir d’un bien indépendant de la demande de prêt. Au cas où le contrat ne sera pas respecté, ce sont les biens hypothéqués qui serviront au remboursement.

Définition du prêt hypothécaire

Par ailleurs, n’importe qui peut adresser une demande d’accord de prêt hypothécaire à une institution financière. La seule condition à respecter est que le particulier ou l’entreprise qui demande le crédit soit propriétaire d’un ou plusieurs biens.

Notons également que le prêt hypothécaire peut servir à plusieurs choses. Ce crédit peut notamment permettre de financer un projet ou de procéder à de nouveaux achats. Il pourrait aussi servir pour le remboursement d’un autre prêt en cours tel que le crédit à la consommation, le prêt personnel, le crédit auto, le crédit immobilier et le rachat de crédit.

Fonctionnement du prêt hypothécaire

D’une manière générale, le prêt hypothécaire respecte à peu près les mêmes conditions qu’un prêt classique. Pour pouvoir en bénéficier, il faut alors établir ses modalités, son échéance ou sa durée et son montant.

Modalités

Les modalités abordent en général la manière dont le contrat se déroulera. Ainsi, pour élaborer le contrat, l’emprunteur et l’institution financière doivent s’entendre sur le remboursement dudit crédit. De ce fait, celui qui emprunte peut choisir d’anticiper le paiement de sa dette comme il peut opter pour un remboursement mensuel.

L’emprunteur a également le choix de décider du type de taux à lui appliquer. Il a donc la possibilité de souscrire à un taux variable ou fixe.

Au moment de la vente du bien hypothéqué, deux alternatives lui sont offertes. Non seulement, il lui est possible de solder le prêt par anticipation, mais il peut aussi procéder à une hypothèque de substitution sur un autre bien immobilier lui appartenant.

Durée

Un prêt hypothécaire s’effectue en principe sur le long terme avec une durée se situant entre 20 et 25 ans. Néanmoins, il est négociable sur le court terme. Notons que la durée d’un prêt hypothécaire dépend en général du taux d’endettement auquel est soumis l’emprunteur.

Montant

Pour fixer le montant du prêt hypothécaire, il faut tenir compte de la valeur du bien hypothéqué. C’est en réponse à cette préoccupation qu’intervient l’expertise immobilière.

Cette dernière désigne une opération dont le but est de déterminer la valeur d’un bien immobilier. Pour ce faire, on tient compte des facteurs techniques, juridiques, économiques, etc.

Après avoir effectué une estimation du bien, on fixe le montant du prêt entre 50 et 80% de la valeur nette.

Lisez également cet article sur ce thème : définition du prêt hypothécaire.